Profondeur de champ : qu’est ce que c’est ?

L’objectif est un corps fait d’un cylindre et est le dispositif qui permet de faire la mise au point correctement et de former l”?image dans la machine. Les rayons lumineux réfléchis par la forme que nous voulons capturer, sont réfractés au moyen d’une ou plusieurs lentilles placées à l’intérieur de l’objectif et concentrés sur le plan du film appelé aussi plan focal, (l’image dessinée sera “à l’envers”, c’est à dire que les rayons voyagent en ligne droite et à travers l’objectif sont à l’envers (voir illustration ou dessin).

Les premières machines étaient équipées d’un objectif unique à surface concave et convexe, mais ce type d’objectif présentait des défauts optiques et a été immédiatement remplacé par des types plus compliqués et bien améliorés.

L’objectif unique est toujours utilisé dans des machines moins chères et, dans certaines limites, donne des résultats acceptables.

Les sujets à photographier peuvent se trouver à des distances différentes de l’objectif et être flous. Pour pouvoir faire la mise au point sur eux, vous devez éloigner ou rapprocher l’objectif du plan focal du film.

Cela se fait en tournant la bague de mise au point sur tous les objectifs avec possibilité de réglage manuel de la mise au point.

Ainsi, la distance entre le plan focal et le centre optique (appelé point nodal) de l’objectif, où se croisent les rayons lumineux.

De cette distance également appelée “focale” ou plus communément “focale” dépend la taille de l’image produite. (voir dessin)

Plus la distance focale de l’objectif est longue, plus l’image est grande, et vice versa, mais comme un objectif ne peut couvrir qu’une certaine partie de la surface à prendre, faire varier la distance focale modifie également l’angle de champ. En fait, l’angle de champ est plus grand avec une focale courte (grand angle) et plus petit avec une focale longue (téléobjectif).

Le but des différents objectifs est de resserrer ou d’élargir l’angle de champ.

Pour cette raison, il existe trois catégories d’objectifs : normal, grand angle et téléobjectif.

Il est considéré comme normal l’objectif dont le champ de vision est d’environ 50 degrés (celui de l’œil humain est d’environ 47 degrés) et où les objets photographiés apparaissent de taille et de forme normales par rapport au fond de la photographie.

En photographie, l’objectif est également en relation étroite avec le format du film. Par exemple, si vous utilisez un film 135 mm. un objectif de 50 mm est considéré comme normal. (format Laika) qui correspond à la diagonale du cadre du film, tandis qu’un objectif de 80 mm. correspond au format 6×6, un de 105 mm. au format 6×9, etc.

Avec un objectif grand angle, le champ de vision est beaucoup plus large : environ 90 degrés. Cet objectif est utilisé lorsque la distance entre l’appareil photo et le sujet est limitée : comme dans les photographies d’intérieur.

L’objectif grand angle est également utilisé pour faire apparaître de petits objets plus grands (par exemple pour faire apparaître une petite pièce plus spacieuse) ou pour photographier de grands objets à courte distance. En fait, une caractéristique de l’objectif grand angle est l’exaltation de la perspective.

Le téléobjectif, en revanche, a un champ de vision plus petit qu’un grand angle et un champ normal et sert à capturer un détail agrandi de l’image : sa caractéristique est d’être trop étroit. Pour pouvoir utiliser, en fonction des différents besoins de prise de vue, il existe des appareils à objectifs interchangeables qui sont principalement utilisés par les professionnels de la photographie.

Dans le secteur grand public, les objectifs “zoom” à focale variable sont de plus en plus populaires. Créés pour répondre aux besoins économiques de l’industrie cinématographique amateur, où les différents besoins de prise de vue devaient être condensés dans un seul objectif, ils sont aujourd’hui utilisés (avec la disparition du marché des appareils photo 8 et 16 mm) dans pratiquement tous les appareils photo et caméscopes de moyen et haut de gamme.

Ces différents types d’objectifs nous permettent de prendre un sujet avec un angle de vue plus ou moins large et de le mettre au point.

Mais un sujet réfléchit la lumière d’une infinité de points, dans le cas d’une figure plate comme un dessin sur papier ou une image peinte, les points sont à la même distance de l’objectif de la lentille et la mise au point est facile à mettre en œuvre, tandis que pour la prise de vue d’un sujet ayant une forme tridimensionnelle, les points sont à des distances différentes.

Dans ce cas, nous nous rendons compte que la mise au point est un peu plus compliquée, surtout si nous utilisons un téléobjectif, ou si nous voulons photographier une personne ou un objet à courte distance. La distance entre le point le plus proche d’un sujet mis au point sur l’objectif et le point le plus éloigné qui est également mis au point, est appelée profondeur de champ.

La focale utilisée est étroitement liée à la profondeur de champ.

Avec un objectif grand angle à courte distance focale, on obtient une mise au point presque totale de la scène à filmer. Avec un téléobjectif, on ne peut mettre au point qu’une partie de la scène.

Dans ce cas, on peut contrôler la profondeur de champ en agissant également sur le diaphragme. Avec le diaphragme fermé, vous aurez une profondeur de champ plus grande ou plus longue et avec le diaphragme plus ouvert, vous aurez une profondeur de champ plus courte (cependant, vous devez toujours tenir compte de la quantité de lumière nécessaire pour obtenir une image correctement exposée). Vous pouvez ainsi connaître les limites du flou et obtenir une mise au point totale ou partielle, selon le résultat que vous souhaitez obtenir.

En utilisant un objectif à focale variable (zoom), vous pouvez bien sûr obtenir plus facilement une profondeur de champ différente mais vous devez considérer que ce type d’objectif nécessite un grand nombre de lentilles de correction et que, pour cette raison, il perd en qualité d’image.

Quelques façons créatives d’afficher vos impressions photos
1001 choses à faire avec vos photos