Comment utiliser un réflexe ?

En bon amateur de photographie que vous êtes, vous avez finalement décidé d’acheter votre premier Reflex. Vous êtes vraiment satisfait de votre achat parce que vous avez réussi à obtenir un appareil photo de qualité à un prix abordable. Mais, comme vous n’avez jamais utilisé un tel appareil, vous vous demandez si vous pourrez vraiment en tirer le meilleur parti. Découvrez comment utiliser un appareil Reflex.

Opérations préliminaires

Voici les étapes préliminaires à suivre pour utiliser votre modèle d’appareil.

Insérez la batterie et la carte SD

La première opération que vous devez faire pour utiliser votre Reflex est d’insérer la batterie et la carte SD dans la fente appropriée, sinon, très trivialement, vous ne pourrez pas allumer l’appareil et enregistrer les photos sur un support mémoire.

Pour certains appareils reflex par exemple, la porte qui protège la batterie et le logement de la carte SD est placée à la base du boîtier de l’appareil et porte la mention CARD/BATT. – OUVRIR ▾. Mais, sur d’autres, il pourrait être placé sur le côté ou dans d’autres endroits. Après avoir soulevé et ouvert la porte, vous devez alors insérer doucement la batterie (en vous assurant qu’elle est chargée) jusqu’à ce que vous entendiez une sorte de clic, puis faire la même chose avec la carte SD.

Lorsque vous devez retirer la batterie ou la carte SD, vous devez rouvrir la porte en question et appuyer sur l’onglet de retrait de la batterie ou de la carte SD (ou, dans d’autres modèles de machines, appuyer directement sur l’un d’entre eux).

Accrocher l’objectif

La fixation de l’objectif au boîtier de l’appareil photo est une autre opération essentielle pour utiliser un appareil Reflex. Sans objectif, le capteur du boîtier de l’appareil photo est “aveugle” et ne peut pas capturer l’image.

Pour fixer l’objectif à l’appareil photo en votre possession, vous devez, d’abord, retirer le capuchon de protection de la douille de l’objectif, et également retirer le capuchon de protection du capteur du boîtier de l’appareil photo. Ensuite, vous devez aligner les indicateurs de montage sur la baïonnette de l’objectif et sur le port Reflex et faire tourner l’objectif jusqu’à ce qu’il se verrouille dans la bonne position (vous devez sentir un clic).

Pour détacher l’objectif installé sur le Reflex, vous devez alors appuyer sur le bouton de déclenchement du boîtier de l’appareil photo (près de l’orifice d’entrée de l’objectif) et tourner dans le sens opposé à la monture. Attention : lorsque vous changez d’objectif, essayez de ne pas perdre de temps car si le capteur ou l’objectif reste “découvert” trop longtemps, il peut capturer de la poussière et se salir, ce qui n’offre pas de bonnes performances de prise de vue.

Activer le Reflexe

Après avoir fixé l’objectif au boîtier de l’appareil, vous pouvez enfin mettre en marche le Reflex et commencer à l’utiliser pour prendre vos premières photos. Pour allumer votre appareil photo, il vous suffit de repérer le bouton d’alimentation sur le boîtier de l’appareil. En général, il s’agit d’un levier qu’il suffit de déplacer sur ON.

La première fois que vous allumez le Reflex, vous devez régler la langue, la date, l’heure et les autres paramètres requis par l’appareil. Pour ce faire, il vous suffit de suivre les instructions à l’écran et de vous déplacer dans les différents menus à l’aide des boutons de sélection sur le boîtier de l’appareil.

Prenez des photos avec le Reflex

Maintenant que votre appareil photo est prêt, vous pouvez enfin l’utiliser pour prendre des photos. Voici comment faire en choisissant le mode de prise de vue qui correspond le mieux à vos besoins.

Choisir le mode de de prise de vue

Si vous avez acheté un appareil Reflex, vous voulez évidemment essayer d’entrer dans le monde de la photographie créative en réglant manuellement les différents paramètres de prise de vue, tels que la vitesse d’obturation, l’ouverture, la sensibilité ISO, etc. Voici les principaux modes de prise de vue disponibles sur les reflex numériques, afin que vous puissiez choisir celui qui vous semble le mieux adapté à vos besoins.

– Automatique : ce mode, généralement marqué sur le boîtier de l’appareil photo avec la lettre A ou AUTO, rend impossible la modification des paramètres de prise de vue. En pratique, l’appareil gère de manière entièrement automatique la vitesse d’obturation, la vitesse d’obturation, l’ouverture, etc.

– Programme AE : en utilisant ce mode, marqué par la lettre P sur la bague du boîtier de l’appareil photo, vous pouvez “déléguer” le choix de la vitesse d’obturation et de l’ouverture à l’appareil photo. Les autres paramètres peuvent être réglés indépendamment.

– Priorité à l’ouverture : ce mode, généralement marqué Av, vous permet de gérer l’ouverture, laissant à l’appareil photo le soin de choisir la vitesse d’obturation. Il est conseillé de définir ce mode lorsque vous souhaitez simplement gérer le niveau de flou/netteté des sujets d’arrière-plan et d’avant-plan.

– Priorité au temps de prise de vue : généralement marqué de la lettre Tv ou S, ce mode vous permet d’ajuster le temps de prise de vue, vous permettant de choisir de prendre des photos nettes ou des mouvements “artistiques”. L’appareil photo, en revanche, gère automatiquement tous les autres paramètres, y compris l’ouverture.

– Exposition manuelle : ce mode vous permet de gérer tous les paramètres de prise de vue. Bien qu’il soit le plus “complexe” à utiliser, car vous devez savoir “où mettre vos mains” lors de la prise de vue, il est parfait pour des photos vraiment créatives. Habituellement, la lettre M est marquée sur le corps de l’appareil photo.

– Vidéo : la plupart des appareils Reflex vous permettent, également, d’enregistrer des vidéos de bonne qualité. Habituellement, ce mode est marqué par une icône d’appareil photo.

Pour sélectionner l’un des modes de prise de vue disponibles sur votre modèle Reflex, il vous suffit de tourner la molette de sélection sur le boîtier de l’appareil photo de manière à ce que la lettre correspondant au mode que vous souhaitez utiliser (par exemple Av, Tv, M, etc.) se trouve à côté du symbole du tiret et vous avez terminé.

Régler les paramètres de prise de vue

Après avoir choisi le mode de prise de vue que vous préférez, vous pouvez, enfin, ajuster certains paramètres de prise de vue, en fonction du mode que vous avez choisi d’utiliser et du résultat final que vous souhaitez obtenir.

Si vous avez choisi d’activer le mode de déclenchement automatique, vous ne pourrez régler aucun des paramètres du déclencheur, mais vous pourrez les régler tous en réglant le paramètre manuel. Assurez-vous donc d’avoir choisi un mode qui vous permet de “jouer” avec les paramètres que vous souhaitez modifier. Voici les principaux paramètres à prendre en compte pour prendre une photo.

– Vitesse d’obturation (également appelée vitesse d’obturation ou vitesse de déclenchement) : ce paramètre concerne le temps pendant lequel l’obturateur reste ouvert pour permettre à la lumière d’atteindre le capteur d’images. Comme vous pouvez le comprendre, plus la vitesse d’obturation est élevée (par exemple 1/60, 1/10, 1″, etc.), plus la lumière atteint le capteur et, par conséquent, plus la luminosité de la photo est élevée. Au contraire, si vous réglez une vitesse d’obturation très courte (par exemple 1/320, 1/800, 1/2000, etc.), l’obturateur restera ouvert moins longtemps et, par conséquent, le capteur sera atteint par une quantité de lumière plus faible. Le choix de la vitesse d’obturation influe, également, sur la présence de flou (et de micro-flou) qui sera évidente sur la photo. En réglant une vitesse d’obturation longue, non seulement le sujet sera capturé, mais aussi une partie de son mouvement, tandis qu’en réglant une vitesse d’obturation très courte, le sujet sera “figé” et le flou sera pratiquement absent.

– Ouverture du diaphragme : le diaphragme est un système de pales en forme d’éventail inversé qui s’ouvrent et se ferment, selon le choix du photographe. L’ouverture, qui se mesure en diaphragmes, a une influence directe sur la profondeur de champ, c’est-à-dire la plage de distances par rapport à l’appareil photo dans laquelle les sujets représentés seront plus ou moins nets. En réglant une très grande ouverture (par exemple f/1,4, f/1,8, f/2, etc.), vous diminuez la profondeur de champ et, par conséquent, le sujet au premier plan sera mis au point, tandis que tout ce qui se trouve à l’arrière-plan sera flou. Au contraire, si vous réglez une très faible ouverture (par exemple f/4, f/8, f/16, etc.), vous augmentez la profondeur de champ, ce qui permet d’obtenir des prises de vue qui ont tout à fait la mise au point, tant le sujet au premier plan que l’arrière-plan.

– ISO : cette valeur indique la sensibilité du capteur à la lumière. Plus la valeur ISO est élevée, plus l'”effort” du capteur sera important pour capter le plus de lumière possible, même dans des conditions où elle n’est pas présente en abondance, ce qui permet des prises de vue plus ou moins lumineuses. Vous devez cependant veiller à ne pas augmenter exagérément la valeur ISO (il est conseillé de ne jamais atteindre la valeur maximale présente sur l’appareil), surtout si vous avez un modèle Reflex d’entrée de gamme. En effet, le fait de fixer des valeurs très élevées augmente, également, le “bruit” de l’image, cet effet brillant gênant qui distingue les clichés des photographes novices.

Mais comment ajuster les paramètres de tournage ? Il faut savoir équilibrer correctement les paramètres, en fonction du type de situation dans laquelle vous vous trouvez et, surtout, en fonction du résultat final que vous voulez obtenir. Voici un exemple pratique, afin que vous puissiez mieux comprendre.

Disons que vous devez prendre une photo d’un sujet en basse lumière. Pour de meilleurs résultats, il serait préférable d’augmenter un peu la vitesse d’obturation (pour que plus de lumière entre dans le capteur) et d’augmenter l’ouverture : de cette façon, vous pouvez utiliser une valeur ISO relativement faible, en évitant une photo “bruyante”. Si, en revanche, vous utilisez une vitesse d’obturation plus courte et une ouverture plus petite, vous serez obligé d’augmenter considérablement la sensibilité ISO (sinon l’image sera sous-exposée), même si la photo pouvait être correctement exposée, la qualité serait bien moindre.

Pour régler les paramètres en question, après avoir sélectionné le mode de prise de vue que vous préférez, vous devez appuyer sur les boutons du boîtier de l’appareil photo et modifier les valeurs affichées sur l’écran Reflex. Sur l’appareil photo en ma possession, par exemple, pour changer l’ouverture, il faut appuyer sur le bouton Av/ – de manière à mettre en évidence la case Fx.x, puis placer l’index sur la bague principale (la “roue” dentée qui se trouve près du déclencheur) et la déplacer vers la gauche ou la droite. Une opération similaire doit également être effectuée lors du choix de la vitesse d’obturation.

En ce qui concerne l’ISO, vous devez appuyer sur le bouton ISO et, à l’aide du cadran principal, sélectionner la valeur que vous voulez utiliser (par exemple 100, 200, 400, etc.) puis appuyer sur le bouton SET pour confirmer l’opération. Si vous avez des difficultés à trouver les boutons et les réglages pour ajuster les paramètres de prise de vue sur votre appareil. Veuillez vous référer au manuel d’utilisation de l’appareil afin de ne pas avoir de problèmes.

Composer l’image et filmer

Une fois que vous avez réglé les paramètres de prise de vue à utiliser, il ne vous reste plus qu’à composer l’image et à prendre la photo. Approchez -vous donc de l’oculaire du viseur, fermez votre œil “découvert” et essayez de composer l’image. À cet égard, vous pouvez trouver utile d’utiliser la règle des tiers (qui consiste en somme à disposer les sujets que vous voulez faire ressortir aux points d’intersection d’une grille imaginaire composée de deux lignes verticales et de deux lignes horizontales).

Une fois que vous avez composé la photo, appuyez sur le déclencheur à mi-course afin de pouvoir faire la mise au point sur le sujet au premier plan (dans la majorité des cas, un point rouge apparaît dans le viseur pour m’aider à “viser” précisément le sujet mis au point) et, dès que vous êtes prêt, continuez à appuyer sur le déclencheur.

Votre photo a été prise. Il vous suffit maintenant d’appuyer sur le bouton du boîtier de la caméra (en général, le symbole ▶︎) pour voir l’aperçu de la photo que vous avez prise.

Transférer des photos de Reflex vers d’autres appareils

Une fois que vous aurez pris des photos, vous voudrez probablement les transférer sur d’autres appareils afin de les partager avec vos amis et de les visualiser sur des écrans plus grands et plus définis que votre appareil photo, pour que vous puissiez apprécier leur beauté.

Pour transférer des photos de l’appareil photo à votre PC, il vous suffit de retirer la carte SD insérée dans l’appareil et de l’insérer dans le lecteur de carte SD de votre ordinateur (ou un lecteur de carte externe si votre PC n’en possède pas). Vous pouvez également télécharger un logiciel propriétaire sur le site web du fabricant de votre appareil photo, qui vous permet de gérer et de télécharger les photos que vous avez prises. Vous devez, ensuite, connecter votre appareil photo à votre ordinateur via le câble USB et suivre les instructions à l’écran pour transférer les fichiers que vous souhaitez visualiser sur votre PC.

Il faut, également, souligner que de nombreux appareils photo Reflex de dernière génération permettent de transférer des photos vers des ordinateurs, des smartphones et des tablettes via le Wi-Fi. Sur ces caméras, en effet, il y a un module qui crée un réseau local auquel vous pouvez accéder pour télécharger des photos et même contrôler la caméra à distance.

Prêt à passer au reflex numérique ? Que souhaitez-vous savoir ?
Que dois-je savoir avant d’acheter un appareil photo ?