Conseils pour réussir un flou artistique d’arrière plan

Vous avez finalement acheté un nouvel appareil et maintenant vous voulez faire de belles photos artistiques ? Comment aimeriez-vous créer ces images à effet bokeh où l’arrière-plan est complètement flou par rapport au sujet, qui est très net ? Avec un peu de pratique, vous pouvez le faire même si vous n’êtes pas un photographe professionnel. Découvrez comment réussir un flou artistique d’arrière plan.

Informations préliminaires

Pour obtenir un arrière-plan bien flou, il faut en effet faire attention aux trois paramètres.

Distances

Si vous souhaitez prendre des photos avec un effet bokeh plus prononcé, vous devez être le plus proche possible du sujet de la photo (celui qui doit se détacher au premier plan). En même temps, la distance entre le sujet et le fond de la photo doit être aussi grande que possible. Si ce n’est pas possible, essayez de changer l’angle et vous verrez que vous pourrez faire disparaître les arrière-plans les plus éloignés.

Ouverture du diaphragme

En plus des distances entre le sujet et l’arrière-plan, un autre élément clé pour un flou correct d’une photo est l’utilisation de valeurs d’ouverture de f/4 vers le bas. N’oubliez pas, cependant, que plus la valeur est faible, moins la profondeur de champ (c’est-à-dire la distance devant et derrière le sujet mis au point) et plus la partie de la photo sera floue. Par exemple, avec la même distance entre le sujet au premier plan, l’arrière-plan et l’objectif, une photo prise à f/2,8 aura un arrière-plan plus net qu’une photo prise à f/1,4, mais plus flou qu’une photo prise à une ouverture de f/4.

Longueur focale

La longueur focale est la distance entre le centre optique de l’objectif et le capteur, et est donc une mesure de la puissance de mise au point d’un objectif. Pour obtenir de belles photos à effet bokeh, il faut utiliser une distance focale d’au moins 70 mm, mais il est conseillé d’atteindre 200-300 mm (sauf si le sujet de la photo se trouve à quelques dizaines de centimètres de l’objectif, auquel cas vous pouvez également utiliser une distance focale plus courte).

Flouer le fond avec le réflexe

Maintenant que vous avez compris quelles sont les valeurs qui influencent la réalisation d’un bon effet bokeh, vous pouvez passer à l’action et prendre quelques photos pour pratiquer et mettre en œuvre les bases. La première chose à faire pour prendre des photos avec un arrière-plan flou est d’activer le Reflex. Pour ce faire, vous devez placer le levier de l’interrupteur sur le corps de la caméra sur ON. Ensuite, assurez-vous que le mode de prise de vue manuelle est activé (si ce n’est pas le cas, tournez la molette de sélection sur le boîtier de l’appareil photo de manière à ce que le M soit à côté du symbole du trait d’union). Après cette première opération, appuyez sur la touche Av/ – de l’appareil et, après vous être assuré que l’écran affiche la case Fx.x (celle relative à la valeur d’ouverture), placez votre index sur la bague principale et déplacez-la vers la gauche, de manière à utiliser l’ouverture maximale (compte tenu de l’objectif en ma possession, l’ouverture maximale que je peux atteindre est f/3,5). À ce stade, rapprochez-vous le plus possible du sujet que vous voulez photographier (dans mon cas, une plante succulente) et, si possible, essayez de le placer le plus loin possible de l’arrière-plan. À ce stade, vous êtes prêt à photographier : regardez dans l’oculaire du viseur, essayez de composer l’image (peut-être en suivant la règle du tiers, afin de donner plus d’importance au sujet que vous voulez capturer), appuyez sur le déclencheur à mi-chemin pour faire la mise au point sur le sujet au premier plan (dans mon cas, un point rouge apparaît dans le viseur qui m’aide à pointer de manière précise le sujet à mettre au point) et, une fois que vous êtes satisfait de la composition, continuez à appuyer sur le déclencheur. Pour obtenir des résultats optimaux, il est évidemment conseillé d’utiliser des lentilles lumineuses (l’idéal serait d’avoir des optiques fixes avec une ouverture maximale de f/1,8 ou, mieux encore, de f/1,4).

Flouter le fond des photos en post-production

Si malgré tous vos efforts vous ne pouvez pas flouter l’arrière-plan comme vous le souhaitez, vous pouvez toujours utiliser la magie du montage photo et passer vos photos prises avec l’appareil en post-production. Dans certains cas, cela permet de réorganiser ses idées, de mieux comprendre ce que l’on veut atteindre et d’affiner les résultats des plans suivants.  Vous pouvez également, depuis votre smartphone ou votre tablette, utiliser des applications pour flouter le fond d’écran.  N’oubliez donc pas que de nombreux smartphones de dernière génération sont équipés d’un appareil photo et de technologies d’intelligence artificielle qui vous permettent d’obtenir des images avec un arrière-plan flou de manière très simple.

Maîtrisez les modes de prise de vue de votre appareil photo
Quelles sont les commandes de l’appareil photo les plus importantes ?